Iso 45001 Sécurité au travail, partie 1

Contact 

Profitez d’une assistance technique gratuite en utilisant le bouton vert WhatsApp en bas à droite du site. Vous avez la possibilité de poser 30 questions par personne et par mois sur tous les sujets couverts par notre activité .

Préface

ISO 45001 est une norme adoptée 2018. C’est un standard de renommée mondiale, liée au travail, santé et sécurité. La norme OHSAS 18001 (ou Évaluation de la santé et de la sécurité au travail 18001) a précédé celle-ci. De 1999 à 2008, de nombreuses entreprises ont utilisé OHSAS 18001, qui venait du Royaume-Uni. Après sa publication (acte de mise à disposition du public), l’ancienne norme a été supprimée par l’organisme britannique de normalisation.  

Contexte

Une organisation (organisme ayant un but et un objectif) est responsable de la santé et de la sécurité des travailleurs. Elle doit connaître les personnes freinées par ses activités, les aider et protéger à la fois physiquement (qui concerne le corps) et mentalement,(concerne l’esprit). Suivre un système de SST rend possible la construction d’un lieu de travail sûr qui prévient les blessures, les méfaits du travail ainsi qu’une mauvaise santé et  améliorera la productivité (de bons résultats dans le travail).

Le but d’un système de gestion de la SST est de donner une structure qui  doit tenir compte des risques en matière de S&ST (nuire aux facteurs et aux opportunités d’emploi), des événements positifs dans un environnement. La conformité (acte de soumission à une condition avec les exigences légales et autres, les stipulations des contrats)éloigne les conflits. Elle informe les parties intéressées qu’un système est en place. Cela leur donne de l’assurance (sentiment de sécurité). Une bonne structure améliore toujours (acte d’amélioration), la performance SST. elle aide à atteindre les résultats escomptés (résultats finaux d’un travail).

Cette norme Iso 45001 spécifie les exigences d’un système de gestion SST, en  donnant  des informations sur son utilisation, afin de fournir des lieux de travail sûrs et sains tout en évitant les méfaits et la mauvaise santé du travail. Cela s’applique aux organisations qui visent à appliquer et à maintenir leurs systèmes de gestion. Il élimine les dangers et les risques de SST en permettant de saisir ses opportunités.

Chapitre 1: Objet et champ d’application

Cette norme s’applique à toute activité de différente taille et type  dans une organisation. Elle aide à répondre aux risques encourus dans le domaine de la SST ce qui améliore le système de gestion. Pour additionner les choses, elle prend en compte le contexte (cadre dans lequel le travail est effectué). De toute évidence, elle met en œuvre la responsabilité (être responsable) des besoins des travailleurs et des autres parties intéressées.

D’un autre côté, la norme ne spécifie pas de critères (jugement) pour la performance SST. La conception d’un système de gestion de la SST n’est pas rigide non plus. Elle permet uniquement aux organisations d’intégrer, de s’unir, différents aspects de la santé et de la sécurité. Le bien-être des travailleurs en est un exemple . 

Le document n’est pas destiné aux produits et n’inclut les dommages matériels ni les impacts naturels. Bref, son but est de systématiser la gestion de la SST .

En règle générale, les demandes de conformité (acte respectueux), sans certification ne sont pas acceptables . Les exigences doivent être remplies en premier. Il est toujours nécessaire de répondre à toutes les clauses Cependant une organisation peut utiliser l’ensemble de la norme ou en partie. Cela dépendra uniquement de ses décisions.

Chapitre 2 Références normatives

Il n’y a pas de références normatives et connexes pour à celle-ci.  Les lecteurs peuvent utiliser la bibliographie ( liste des travaux appliqués dans un texte) pour information. La liste bibliographique contient notamment des règles et d’autres normes .

Chapitre 3 Termes et définitions

Voici une liste de définitions qui s’appliquent à ISO 45001.

Une organisation est une communauté de personnes qui ont des devoirs, des pouvoirs et des objectifs .

Une partie intéressée est une personne ou une organisation concernée..

Un travailleur est une personne engagée par une organisation. Il peut également s’agir d’un employé, d’un entrepreneur, un contractant pour effectuer un travail, mener des actions pertinentes.

La participation est une contribution au sein de l’organisation .

La consultation consiste à demander un avis et à rechercher des informations avant de décider.

Un lieu de travail est une zone géographique où une personne exerce son activité professionnelle.

Un sous-traitant est une entreprise extérieure qui propose des services professionnels.  Il doit se conformer aux normes prescriptes (termes et conditions convenus).

Une exigence est une nécessité .

Les exigences légales sont obligatoires, doivent être respectées. Les documents sont délivrés par un organisme gouvernemental.

Un système de gestion est un ensemble de procédés pour établir des politiques, des objectifs et des processus.

L’étude d’un système de gestion de la santé et la sécurité est un procédé utilisé pour atteindre la politique SST.

Le Top management est le plus haut niveau (placé en position de tête personne ou groupe) dans la direction d’une organisation.

L’efficacité est le niveau atteint de résultats dans les activités planifiées .

La politique de santé et de sécurité au travail est une procédure utilisée pour éviter tout accident lié au travail, les préjudices subis. Elle prévient les risque de mauvaise santé. Pour conclure, cette politique sécurise les lieux de travail.

L’objectif est  le résultat à atteindre.

Les objectifs de santé et de sécurité au travail sont les objectifs fixés par l’organisation pour assurer la sécurité des travailleurs.

Les blessures et la mauvaise santé sont des effets néfastes sur l’état global d’une personne .

Le danger est une source d’accidents et de maladies.

Le risque est une incertitude.

Le risque pour la santé et la sécurité au travail est est un ensemble d’événements ou d’ expositions.

L’intervention de Professionnels de santé et de sécurité (intervenants)  peuvent conduire à une AMÉLIORATION des résultats de SST.

La compétence est la capacité d’appliquer les connaissances pour obtenir des résultats.

Les informations sont un ensemble des documents créé par l’entité .

Un processus transforme les entrées (les matières premières) en sorties (produit d’une entité).

Une procédure est un ensemble de formalités pour effectuer une activité. 

La performance est un résultat obtenu.

La performance en santé et sécurité au travail sert à la prévention des accidents et aux contrôles des maladies.

Externaliser, c’est confier l’exécution de tâches à une entreprise extérieure. C’est la où une entité externe a une part de la fonction.

La surveillance est un contrôle de l’état d’un système.

La mesure consiste à évaluer.

Un audit est une méthode. Consiste à porter un jugement sur la qualité et la rigueur de la gestion.

La conformité répond à une exigence.

La non-conformité est une incompatibilité à une exigence.

Un incident est un événement qui peut perturber le déroulement normal et peut entraîner des complications.

L’action corrective permet d’éviter le renouvellement d’un défaut.

L’amélioration continue consiste effort continu pour améliorer les performances.

Chapitre 4: Contexte de l’organisation

La norme est applicable et s’adresse à toute organisation. Ils s’en serviront pour décider si les plans sont conformes ou pas car ceux-ci intègrent les fonctions essentielles d’une entreprise. 

Le chapitre 4 met en scène l’entreprise. Une organisation doit déterminer les facteurs externes et internes qui l’éloignent de ses objectifs. En externe les défaillances fiscales, politiques et sociales. En interne,, les restructurations, les revenus ou les nouveaux projets.

Le système doit répondre aux attentes de l’intéressé , du groupe concerné. Cela signifie qu’il ne peut pas fonctionner seul et  doit prendre en  compte les personnes concernées dans les processus et l’environnement: les travailleurs, les investisseurs, les forces légales, les entrepreneurs et autres parties liées.

La plupart des services auront travaillé sur ces deux aspects . Cela fait partie de leur gestion globale des risques et des événements. Il est important pour ISO 45001 que ces problèmes soient satisfaits. Les aspects doivent être pris en compte par rapport à la fin souhaitée du MS OH&S. Les conditions, les qualités ou les scènes changeantes doivent également être prises en compte. Elles affectent  la santé et la sécurité au travail d’un système.

La portée finale du Système de Management de la SST devrait être documentée, complétée de tous autres documents que l’entreprise jugera nécessaires à  son effectivité/efficacité. Une mauvaise sécurité du travail peut réduire la crédibilité d’une entité.

L’ objectif global devrait être de prévenir les accidents de travail et maladies.

Suite page 2 (cliquer sur le lien)